Chroniques littéraires

Chroniques littéraires

mes coups de coeur


TERRITOIRES de Olivier NOREK

norek-territoires.jpg

*** Seconde enquête pour le capitaine Coste ***

Éditions MICHEL LAFON - 377 PAGES

 

 

 

 

4EME DE COUVERTURE

A Malceny, dans le 93, on n'est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement brûle la ville.

La dernière affaire du capitaine Coste ? Elle se passe en enfer....

 

 

 

 

 

J'ai découvert Olivier Norek avec Code 93. Je le retrouve avec Territoires, pour la seconde enquête du capitaine Coste. Jamais simple pour un auteur un second roman (surtout quand le succès fut tel que celui de Code 93). Passé l'effet de surprise de la première découverte, l'auteur est attendu et doit gravir les marches supérieures. Sur ce coup là, Olivier Norek s'en sort haut la main....c'est pas quelques marches qu'il a gravi, c'est carrément les 257 marches du phare des Baleines et en petites foulées svp (hommage à ma chère Charente Maritime P:).

Autant j'ai adoré Code 93, autant j'ai ADORÉ Territoires...vous saisissez la différence Clin d'œil

 

 

Avec Territoires, Olivier Norek, nous amène à Malceny ville du 9-3 dans une sombre histoire de came. Dès le de départ, nous assistons à deux froides exécutions, claires, nettes...le ton est donné.

Territoires c'est l'histoire d'une jeunesse en perdition sombrant dans la spirale infernale, attirée par le "pouvoir" de régner en maître sur un territoire et par l'appât du gain, facile...souvent influençable et tombant sous "l'aile" de la mauvaise personne....L'histoire de nourrices, des personnes à priori loin de tout ça, mais qui sous la menace, la pression et souvent par besoin d'argent tombent eux aussi dans un engrenage dont ils ne peuvent plus sortir...C'est l'histoire de corruption, de petits arrangements et autres avantages entre la municipalité et ces "caïds"..

C'est l"histoire de Bibz et ses potes, de Monsieur Jacques et son chat, d'Andrea Vesperini dit "La Reine" et de Coste et son équipe bien décidé à ne pas laisser la ville à feux et à sangs...

 

 

Territoires est pour moi un énorme coup de coeur. Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai littéralement dévoré, totalement hypnotisé par l'écriture d'Olivier Norek. Encore une fois, je me suis sentie totalement immergé au sein du SDPJ 93 et j'ai retrouvé les mêmes qualités qui avaient fait de Code 93 un excellent moment de lecture. Des chapitres courts, un humour toujours aussi appréciable, une plume franche et directe qui vous aspire..Il en ressort un réalisme incroyable, si bien que j'ai par moment eu l'impression de me retrouver dans le récit un peu comme le 5ème membre de l'équipe. Vous allez me dire, ben oui c'est normal Olivier Norek est flic et a longtemps travaillé dans le 93...Ok, je vous l'accorde mais encore faut-il savoir écrire et savoir le retranscrire à travers un roman...et ça Olivier Norek, le fait à la perfection !

Il nous entraîne dans une intrigue haletante et addictive, où la tension ne cesse de grimper en flèche. On assiste à une montée en puissance de la violence telle une cocotte-minute qui finit par exploser...Vous êtes suspendus à ses mots, c'est ça, totalement hypnotisés et emportés dans l'ouragan !!

En l'espace de deux livres, il entre dans le rang de mes auteurs favoris et Coste, dans celui de mes personnages préférés comme peut l'être, par exemple, un Sharko chez Thilliez.

Je me suis énormément attachée à ce personnage et à l'équipe en générale qu'on retrouve encore plus soudée. J'adore sa répartie, qui m'a souvent fait sourire. Quand j'ai tourné la dernière page du livre avec ces dernières lignes, j'ai ressenti comme une sorte de tristesse si bien que si j'avais eu une autre livre d'Olivier Norek sous le coude, je l'aurais lu dans la foulée pour retrouver un "ami" à qui on n'a pas envie de dire au revoir (chose que je ne fais jamais, j'alterne toujours les auteurs).

 

Comme vous l'aurez compris, Territoires est un énorme coup de coeur et me fait entrer dans le cercle des Norekiennes ;-)  Dans ce second roman, j'ai trouvé une très belle progression de la part de l'auteur et je trépigne d'impatience de le lire à nouveau.

 

Ami(e)s lecteurs/lectrices, si vous ne connaissez pas Olivier Norek foncez vous procurer ses livres et pour les autres, soyons sur les starting-block, son prochain roman Surtensions arrive le 31 Mars en librairie Sourire

 

 

 

♥♥♥♥♥

 

 

 

Du même auteur :

 

surtensions-.jpg      Sortie le 31 MARS 2016

 

CODE 93.jpg       Chronique ici

 

 

 

 

Paroles de lectrices, elles aussi aiment les livres d'Olivier Norek

 

 

"Un flic de terrain qui connaît son métier et qui le raconte tel que cela se passe ou pourrait se passer; sans pour autant entrer dans les clichés. Avec Territoires, exit les oeillères, on est en plein dans la guérilla dans le 93, came, pots de vin à gogo, nourrices, règlements de compte. Et tout ça près de chez vous. Une équipe de choc menée par le capitaine Coste, qui sera sur les rotules ;-) tant il y aura à faire ! Sig Sauer, gilet pare-balles, rabio seront de rigueur.  Code 93 était très bon, celui-ci est divin tel un bon cru. Un énorme coup de coeur 2015. Olivier Norek, un auteur que je ne lâcherai pas."

Flo Flo

 

 

"Des polars à la plume addictive, une équipe attachante autour du capitaine Coste, mais surtout le réalisme des situations font que j'adhère complétement aux romans d'Olivier Norek. On sent l'expérience à travers ses écrits, et ça apporte beaucoup au récit, avec certaines touches d'humour malgré la gravité des faits, on ne peut que comprendre ce besoin de rire, et en tant que lectrice c'est plus que bienvenue.L'ayant rencontré, je rajouterais que c'est un homme adorable et disponible pour ses lecteurs"

Céline

 

 

"Découverte d'Olivier Norek avec Code 93. Une plongée directe et sans chichi dans un monde, celui de la police, que lui seul pouvait décrire aussi précisément. J'ai vraiment aimé le vécu qu'on y ressent, aimé cette écriture simple, directe, qui vous fait oublier les mots pour ne s'attacher qu'à l'histoire et au final avoir l'impression de regarder un film. C'est ça, Olivier, a ce genre d'écriture très cinématographique qui vous emporte dans son histoire. Chapeau Monsieur Norek pour ce 1er roman, une belle réussite !"

Sandrine - à propos de Code 93

 

 

"Coup de coeur confirmé pour la plume d'Olivier Norek, après l'excellent Code 93, il fallait y aller pour faire aussi bien. Et bien c'est réussi, essai transformé ! Loin des clichés du genre, ce livre comme le précédent, est d'un réalisme hallucinant. On n'est pris dans le tourbillon des mots, dans les enchaînements de violences, ça explose partout et la tension est omniprésente...Seul défaut et non des moindres : c'est trop court et ça passe trop vite ! Vite le 3ème !"

Anaïs

 

 

"Pourquoi j'ai adoré lire ses 2 premiers romans ? Parce que l'on voit une nette progression entre Code 93 et Territoires. Dans Territoires, Olivier Norek va plus loin dans les personnages, les crimes sont plus sanglants et le groupe Coste est encore plus unis. Des chapitres courts, de l'humour, en bref une dynamique constante aussi bien dans le fond que dans la forme avec à chacun de ses romans un twist final avec de l'espoir pour conclusion malgré la noirceur des intrigues font de cet auteur un incontournable écrivain à suivre."

Marie Jo

 

Merci les filles pour avoir partager votre ressenti avec nous .....

 


09/02/2016
15 Poster un commentaire

LE LOUP PEINT de Jacques SAUSSEY

LE LOUP PEINT.jpg

 

** ALERTE COUP DE COEUR **

Éditions du Toucan - 432 Pages

 

 

 

 

 

4EME DE COUVERTURE 

 Vincent Galtier est vétérinaire dans une petite ville de l'Yonne, près d'Auxerre. Depuis la mort de son fils, son couple est exsangue. Seule, Marion, sa maîtresse, parvient à lui faire vivre quelques rares moments d'oubli au creux de son lit.

 Une nuit, alors qu'il vient de la quitter et traverse une forêt isolée pour rentrer  chez lui, les passagers d'une voiture inconnue lui tirent dessus et tentent de le précipiter dans un ravin. Lorsque Vincent parvient enfin à son domicile, après leur avoir échappé de justesse, cest pour y découvrir une scène de massacre. Mais ce n'est pas la seule qui l'attend.

 Le cauchemar ne fait que commencer....

 

 

 

 

 

 

Voilà déjà un moment que j'avais envie de découvrir cet auteur et que ses livres me faisaient de l'oeil. Celui-ci, tout juste paru, étant un one-shot, je me suis dit que c'était l'occasion parfaite pour cela.

Et bien ma foi, en voilà une bonne intention.

Il y a des découvertes qui vous marquent et il y en d'autres qui vous marquent encore plus. Ça avait été le cas pour Chattam, Thilliez, Giebel et plus récemment Caillot (pour ne citer qu'eux) et aujourd'hui, Jacques Saussey fait parti de cette catégorie là.

Le genre de découverte qui ne vous donne qu'une envie : vous procurer au plus vite tous les romans de l'auteur et continuer à découvrir son univers à travers une plume qui vous a tant charmé.

Mais revenons au Loup Peint....

 

Vincent Galtier, vétérinaire dans une petite ville près d'Auxerre voit un soir sa vie basculer. Marié mais rencontrant de graves problèmes conjugaux avec sa femme depuis la mort accidentelle de leur fils, dont elle le tient pour responsable, Vincent entretient une relation adultère avec une maîtresse prénommée Marion. Un soir, en rentrant de chez elle, il est pris pour cible par un groupe d'individus à bord d'une voiture sur une petite route isolée en pleine forêt. S'ensuit une course poursuite, à coups de tentatives de projections dans le ravin et de tirs nourris.

Vincent arrive à s'en sortir in extremis mais découvre avec effroi que l'un des agresseurs a réussi à lui voler sa voiture avec à son bord ses papiers, son téléphone...

Parvenu enfin chez lui, il tombe sur une scène apocalyptique, un massacre !!

Sa vie vient vient de basculer en l'espace d'une nuit en véritable cauchemar mais le pire est peut-être encore à venir !!!

 

Le loup peint est le genre de livre qui démarre sur les chapeaux de roues et qui défile à une vitesse grand V. Un thriller à plusieurs intrigues entremêlées où l'auteur a réussi à me tenir en haleine de bout en bout, à grands coups d'adrénaline et de phases d'actions chocs. J'ai vraiment été agréablement surprise par la plume de M. Saussey (comment ai-je pu attendre autant de temps pour découvrir cet auteur). N'ayant pas lu ses autres écrits, je ne me fierais donc qu'à ce titre mais il y a suffisamment matière à expliquer pourquoi Le Loup Peint est mon premier coup de coeur de cette année.

L'intrigue, menée tambour battant, est maîtrisée à la perfection. A aucun moment, je n'ai senti ma lecture s'essouffler. Dès le départ, le rythme est haletant, pied au plancher Jacques Saussey nous prévient, on va devoir s'accrocher si on ne veut pas finir collé au siège. Il y a bien un moment (mi-livre) où l'auteur rétrograde un peu, mais c'est pour mieux amorcer le virage et au final repartir sur un crissement de pneus qui nous laisse sur place. Il n'y a pas à dire, Jacques Saussey m'a bluffé ; je ne pensais pas être autant "accroché" par ce thriller !

J'ai trouvé également beaucoup de richesses dans ce livre : un vocabulaire varié, une pointe d'humour que j'ai appréciée, des personnages marquants, des clins d'oeils sympathiques qui m'ont fait sourire puis un brin d'érotisme qui réchauffe l'atmosphère.

Pour en revenir aux personnages, le moins qu'on puisse dire c'est qu'on a droit à une panoplie aussi bien travaillée et détaillée les uns que les autres. Entre ce pauvre Vincent totalement dépassé par la situation ( qui ne le serait pas aussi à sa place ), la bombe sexuelle incendiaire qui vaudrait mieux ne jamais croiser, un flic qui réfléchit plus avec son attirail qu'avec son cerveau, un duo d'enquêteurs pour le moins atypiques qui vous donnera des scènes de dialogues mémorables et un petit animal qui vient mettre son grain de sel dans tout ça....

 

 

Tout est présent pour vous faire passer un excellent moment de lecture

 

 

 Il y a du suspens, de l'action, de l'humour , de la chaleur et plein de choses encore bref...c'est un roman qui bouge, un roman "vivant" et ça j'adhère totalement.

J'adhère tellement, que comme je le disais, Le Loup Peint est mon premier coup de coeur pour l'année 2016.

 

Ami(e)s lecteurs/lectrices, un livre que je vous recommande fortement Sourire

 

Pour ma part, je suis ravie de cette découverte et je vais bien évidemment me plonger dans la bibliographie de l'auteur pour continuer à prendre mon "pied" en commençant par me procurer Colère Noire (dont je n'hésiterais pas à vous en reparler quand je l'aurai lu).

 

 

 

♥♥♥♥♥

 

 

 

Vous souhaitez davantage de renseignements sur les romans de Jacques Saussey :

//www.jacques-saussey-auteur.com

 

Prix : 20€

 

 

 

 

 


09/02/2016
19 Poster un commentaire

AVEC TES YEUX de Sire Cédric

avec tes yeux.jpg

 

*** Glaçant...Percutant...juste excellentissime !!! ***

 

 

 

RÉSUMÉ

Depuis quelques temps, Thomas fait des rêves atroces. Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit au travers les yeux d'un autre torturant une jeune femme.

 

 

 

 

Après avoir adoré l'excellent "L'enfant des cimetières" où Sire Cédric avait réussi le tour de force de mélanger habilement le thriller et le fantastique, je dois dire que j'avais hâte de me plonger dans son dernier opus Avec tes yeux...

Et encore une fois, l'auteur fait mouche : j'ai littéralement avalé, dévoré, englouti son dernier livre !! C'est de la haute voltige...

 

Thomas est depuis quelques temps insomniaque. Ses nuits sont peuplés de rêves étranges. Aussi, pour tenter de résoudre ce problème, il décide d'avoir recours à une séance d'hypnose, séance qui ne va pas se dérouler du tout comme prévu...Dès lors, il se met à avoir des visions "cauchemardesques" où à travers les yeux d'un assassin, il voit une jeune femme se faire torturer, mutiler et même bien pire....

Que lui arrive-t-il ? Est-ce qu'il sombre dans la folie ? Est-ce que tout ça est réel ou simplement le fruit de son imagination ?

Beaucoup de questions auxquelles il décide coûte que coûte d'en apporter les réponses.....mais à quel prix ?

 

 

Alors là mes chers lecteurs, c'est un livre que je ne vous conseille pas....mais que je vous ordonne de lire ;-) Parole de lectrice compulsive, il vous sera impossible de le relâcher avant d'en avoir tourné la dernière page....

Sire Cédric a ce don de vous embarquer tout de suite dans son univers et de vous faire glisser peu à peu dans ses ténèbres....

Une plume magistrale qui vous percutera, vous glacera le sang, vous secouera pour finir les yeux écarquillés et le coeur palpitant...âmes sensibles attention !!

Une intrigue qui m'a tenu en haleine de bout en bout. De rebondissements en révélations, l'auteur m'a baladé à sa guise et oh que j'aime ça....Inutile de vouloir percer le mystère avant la fin, Sire Cédric aura toujours le dernier mot !!

Un joli pavé mais qui se lit à une vitesse grand V : une rythme infernal, des chapitres courts....un véritable page-turner !!! C'est sombre, glauque, flippant mais alors qu'est-ce que c'est bon !!!

Je n'ai qu'une envie, continuer à découvrir les ouvrages de Sire Cédric qui, pour la plupart, m'attendent dans ma Pal....

 

Pour conclure, comme vous l'aurez compris j'ai ADORÉ ce roman...J'enchaîne, en cette fin d'année, un deuxième coup de coeur consécutif Sourire et je me réjouis à l'avance de découvrir les autres écrits de Sire Cédric !!

 

 

 

 ♥♥♥♥♥

 

 

 

 Sire Cédric en vidéo

 


 

 

 

 

 

 


09/02/2016
6 Poster un commentaire

QUELQUE PART AVANT L'ENFER de Niko TACKIAN

Quelque part avant l'enfer de Niko Tackian.jpg

*** EMI (Expériences de Mort Imminente) ***

 

 

 

 

 

4EME DE COUVERTURE

 Anna R. est une survivante. L'espace d'une seconde, lorsqu'une tonne d'acier a fracassé l'habitacle de sa voiture, elle a vécu une expérience de mort imminente. De retour parmi les vivants, Anna n'aura de cesse d'essayer de comprendre ce qui lui est arrivé. Qui était cet homme baigné de lumière noire qui la menaçait jusqu'aux portes de la mort ? Pourquoi n'a-t-elle pas, comme les autres « expérienceurs », la conviction de pouvoir vivre une vie meilleure ?
Parfois, il faut peut-être mieux ne pas revenir...

 

 

 

 

Vous avez envie de passer un excellent moment de lecture ?

Vous avez envie de lire un thriller qui sort de l'ordinaire en abordant un thème peu commun ?

Alors, n'hésitez plus et foncez vous procurer Quelque part avant l'enfer de Niko Tackian....

Quelque part avant l'enfer est le 1er roman de l'auteur et c'est une sacrée réussite. Assurément, un auteur à suivre pour moi...

Tout d'abord le livre en lui même : un format que j'affectionne particulièrement (ni trop petit ni trop grand) et une couverture que je trouve magnifique, épurée comme je les aime et qui nous laisse entre-apercevoir l'atmosphère dans lequel nous allons plonger.

 

Installez-vous confortablement, préparez-vous une bonne boisson chaude et laissez-vous guider par la plume de Niko Tackian...Sourire. Il est l'heure de tourner la première page...

 

Anna Renucci est victime d'un terrible accident de voiture et va rester durant deux semaines dans le coma. Durant cette période, à la frontière entre la vie et de la mort, elle va vivre une EMI (expérience de mort imminente) où elle voit un homme lui promettre de la tuer....A son réveil, profondément bouleversée par cette expérience, Anna n'est plus la même. Lorsqu'elle croit voir en réalité l'homme de ses cauchemars, Anna plonge peu à peu dans les ténèbres. Pour comprendre ce qui lui arrive, elle prend contact avec le Professeur Roody qui anime un groupe sur les EMI...

Parallèlement, une femme est retrouvée dans le bois de Vincennes atrocement mutilée, les yeux arrachés...Le commandant Azad Pakazian dit "Zed" qui officie à la Crim est chargé de l'enquête...

 

Qui est l'homme de l'EMI d'Anna ? Pourquoi s'en prendre à elle ? Y a-t-il un lien avec le meurtre perpétré dans le bois de Vincennes ?

 

Pour le découvrir, il vous faudra le lire....Clin d'œil

 

Quelque part avant l'enfer est un thriller psychologique redoutable. Il m'a été impossible de lâcher ce livre qui a su captiver mon attention dès les premières pages. Une histoire captivante à la frontière du réel traitée avec brio par Niko Tackian. Avec un thème tel que les EMI, thème qui me passionne, je dois dire que j'attendais beaucoup de ma lecture et l'auteur a réussi parfaitement sa mission...puis que c'est bon de pouvoir lire un bon livre qui sort du commun !!

J'ai adoré la plume de Niko Tackian. Un plume qui m'a happé d'une manière tout à fait naturelle...On sent un gros travail de fond de la part de l'auteur pour aborder ce thème d'une manière très juste et très respectueuse en fonction des convictions de chacun...ces témoignages en début de chapitre en sont la preuve, j'ai adoré..

Ajouter à cela un final époustouflant que je n'ai pas vu venir, des personnages bien travaillés notamment Anna, une héroïne qui marquera vos esprits....moi j'ai envie de dire bravo Monsieur Tackian !! Quelque part avant l'enfer fait partie de ces thrillers que je garderais longtemps en mémoire...

A quand votre prochain roman ?? Sourire

 

 

Comme vous l'aurez compris, j'ai ADORÉ ce roman...Une année littéraire qui s'achève sur une très belle découverte et un joli coup de coeur....

 

 

 

 ♥♥♥♥♥

 

 

 

 Quelque part avant l'enfer en vidéo

 

 

 

 

 

Un auteur aux multiples facettes

 

Niko Tackian est un auteur aux multiples talents. A la fois réalisateur ( Azad qui a remporté de nombreux prix), scénariste de plus de 30 BD et de nombreuses séries télévisées et téléfilms ( Alex Hugo, Inquisitio, La part des anges....), il signe en 2015 son premier roman Quelque part avant l'enfer aux éditions Scrinéo qui remporte lors du Festival du Polar de Cognac 2015, le prix du public des bibliothèques et médiathèques du grand Cognac.

 

 

 

 

 

 


09/02/2016
8 Poster un commentaire

LES ENFANTS D'EROSTRATE de Mickael KOUDERO

les enfants d'erostrate.jpg

** Un premier roman - Une très belle réussite **

 

 

 

4EME DE COUVERTURE

Novembre 2010.
La neige, le froid, l’horreur.
D’abord en France. Un homme est retrouvé assassiné dans une église à Lyon. Son dos a été tailladé, sa langue coupée. À 700 kilomètres de distance, du côté de Lille, sa fiancée est découverte pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide.
Le sang poursuit sa route jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on retrouve le cadavre d’une femme, entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, des trajectoires se brisent.Tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile de l’imaginer vu son âge avancé et son état de santé.
Non, la réalité est bien plus noire.
« Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs ».
Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, aux rapports singuliers avec cette enquête, vont très vite le comprendre.
Ils se sont réunis en force, décidés à entrer dans la postérité, à marquer les consciences par leurs crimes.
Ils... Les enfants d’Érostrate.

 

 

 

 

" De nos jours, notre société poussait toujours plus vers le matérialisme et l'individualisme. Un fléau qui empêchait certains de s'épanouir pleinement, de se sentir exister aux yeux des autres. L'absence d'estime de soi, le sentiment de ne pas être reconnu à sa juste valeur conduisaient à la rancoeur. Une pente glissante vers des dérives obscures. "

 

 

 

 

 

Pour commencer, je tenais à remercier Facebook (bizarre non ????) et crier au "scandale" auprès de mon libraire (pourquoi ce livre ne figure pas sur leurs étalages ????)... Alors oui, comme la majorité des réseaux sociaux, il y a souvent des dérives, on est souvent scandalisé par ce qui s'y cache mais, il y a aussi de jolies surprises.....

Grâce à certains groupes de lecture présents sur le réseau, j'ai pu découvrir des auteurs de grands talents.....Sans la toile, je serais peut-être passé à côté de Gilles Caillot, Arnaud Codeville, Gipsy Paladini, Medhy Brunet et maintenant......Mickaël Koudero.

 

 

Avec Les enfants d'Erostrate, Mickaël Koudero nous délivre un petit bijou. Je suis totalement conquise par ce livre qui m'a offert tout ce que j'attends d'un thriller et ressens limite une "tristesse" à l'avoir fini.

Tout d'abord, le livre en lui même : une belle couverture, épurée, qui nous plonge directement, avant même d'avoir commencé la lecture, dans l'atmosphère du livre....la neige, le froid.....un bien joli "ouvrage" que j'arbore fièrement dans ma bibliothèque.

 

 

Dès les premières pages, j'ai été totalement happé par ma lecture. Pas de longueurs pendant 100 pages pour placer son intrigue...Non, l'auteur plante le décor de suite. Entre la Belgique et la France: 3 villes, 3 meurtres, 3 cadavres, 3 flics....nous voilà prévenus !!! Et ce n'est que le début........

Les enfants d'Érostrate est le premier roman de Mickaël Koudero et pourtant j'ai ressenti beaucoup d'expérience dans le style d'écriture de l'auteur. L'enquête est trépidante, sans temps morts, les personnages sont fouillés et nous paraissent "accessibles" ce qui les rend si attachants.....J'ai aimé ces pans de passé qui nous amène à comprendre pourquoi tel personnage est ce qu'il est aujourd'hui...J'ai eu l'impression de vivre cette enquête avec eux et quand j'ai refermé ce livre avec cette fin mais wouahhhhhh....Je les ai quitté avec un petit pincement au coeur !!!!

 

 

 

Vous l'aurez compris, j'ai ADORÉ ce thriller. Un premier roman clairement abouti pour moi. J'ai été bluffé par la maîtrise d'écriture de Mickaël Koudero. Une plume légère, fluide mais qui sait vous happer pour ne plus vous relâcher. Tout est présent pour en faire un de mes coups de coeur de l'année....Un livre si bon et si tragique à la fois....Indéniablement, Mickaël Koudero est un auteur fort talentueux qui mérite d'être connu et surtout reconnu....Un livre, que je ne peux que conseiller haut et fort !!!!! Une fois commencé, il vous sera impossible de le refermer.....

 

 

 

Pour finir, je n'ai qu'une chose à dire : Mickaël, à quand votre prochain roman ? Sourire

 

 

 

 ♥♥♥♥♥


09/02/2016
2 Poster un commentaire

LA COULEUR DES AMES MORTES de Gilles CAILLOT

LA COULEUR.jpg

 

** Jusqu'où pouvons-nous aller par vengeance ? **

 

 

 

4EME DE COUVERTURE

Jusqu'où pouvons-nous aller pour satisfaire notre soif de vengeance ? Jusqu'à la perversion de notre propre âme ? Jusqu'à l'affadissement de nos convictions les plus profondes ? Tout est possible, d'autant plus que la douleur décuple les ressentis, exacerbe les passions, allant jusqu'à travestir nos propres croyances et interdits. Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ? Moi, je le sais…"

 Extrait : « Je suis vide... Mon esprit est vide... Je n'attends plus que la mort qui, je le sais, me prendra tôt ou tard. Je n'ai plus peur de l'affronter. Je n'ai plus la force de rien. Toute l'agitation de ces derniers jours m'ont permis de tenir le choc mais je le sens, mon âme est en train de flancher. A quoi bon ? Pourquoi continuer ainsi ? On m'a arraché ma fille et je ne m'en remettrai jamais. »

 

 

 

Il y a des livres que vous refermez et que vous oubliez au bout de quelques jours, puis il y a des livres qui, au contraire, laissent un souvenir intarissable au fond de votre mémoire...

La couleur des âmes mortes appartient à cette seconde catégorie.

Gilles Caillot est un auteur que je suis et dont j'aime énormément les écrits qui sortent des sentiers battus mais avec La couleur, il a tapé très très fort.  A travers ce roman, c'est un tsunami d'émotions que j'ai pris dans la tête. 

 

 

 

L'histoire d'un couple, les Dufrène, dont la vie bascule le jour où leurs fille Marine, 14 ans, disparaît dans des conditions abominables. 

A partir de ce moment, ils n'ont qu'une obsession: venger la mort de leurs fille.....

 

 

 

L'auteur a misé sur une alternance des protagonistes à travers les chapitres. Le ressenti, n'en a été que beaucoup plus fort et permet, à travers les yeux de chacun, d'appréhender les différentes émotions éprouvées.

 

 

 

Différents thèmes sont abordés : la souffrance, la pédophilie, la vengeance, la manipulation, la justice. Des thèmes forts, mais profondément ancrés dans notre humanité. J'imagine déjà certaines critiques de personnes choquées par un tel sujet, criant au "scandale" et au boycott comme j'ai pu le voir avec Le purgatoire des innocents de Karine Giebel par exemple, demandant même jusqu'à l'interdiction de la vente....( pour le coup, c'est moi qui ai été choqué par une telle radicalité dans les critiques).....mais pour moi, il n' y a pas de sujets tabous dès l'instant où l'auteur les traitent avec respect. Et ici, Gilles Caillot aborde ces différents thèmes avec une réelle justesse. Puis entre nous, qu'on aime ou pas, la force d'un grand auteur est de ne laisser personne indifférent. 

Nous sommes ici dans un thriller psychologique pur et dur, d'une noirceur difficile à égaler. 

 

 

 

A travers ce roman, j'ai ressenti un déferlement d'émotions et de sentiments que rares romans m'ont donné. J'ai éprouvé une profonde empathie pour les Dufrène et souffert avec eux dans l'épreuve qu'ils ont dû traverser. J'ai eu envie de pleurer avec eux, de les aider à tenter de remonter doucement la pente. J'ai éprouvé de la colère, du dégoût, de la tristesse, de la souffrance....

 

 

J'ai refermé ce livre totalement vidée, avec des questions existentielles plein la tête....

Si demain j'étais confrontée à une telle épreuve, comment je réagirais ???? Jusqu'où serais-je prête à aller ???

 

 

La couleur des âmes mortes est un livre dont on ne sort pas indemne.....

 

 

 

Ce livre m'a littéralement bouleversée et entre dans mon TOP 3 des livres m'ayant le plus impacté psychologiquement. J'ai été bluffé par la justesse et l'intensité employée par Gilles Caillot pour nous transmettre son message.

C'est une totale réussite et un énorme COUP DE COEUR. Un thriller qui, une fois la première page tournée , est impossible à relâcher ....

♥♥♥♥♥

 

 

 

Envie de retrouver d'autres chroniques concernant Gilles Caillot c'est ici, et puis

 

 

 

Où se procurer La couleur des âmes mortes :

//www.editionsducaiman.fr

Prix: 15 €

 

 

Un mot sur l'éditeur :

 

Les éditions du caïman traverse actuellement une période difficile et sans maison d'édition, pas de livres.....C'est avec une petite action de chacun qu'on arrive à accomplir de grandes choses....

 

caiman.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


09/02/2016
4 Poster un commentaire

CRIMINAL LOFT de Armelle CARBONEL

Afficher l'image d'origine

 

** Quand la télé-réalité fait dans le trash **

 

 

 


 

4EME DE COUVERTURE

Etats-unis. Kentucky. Sanatorium de Waverly Hills. Ils sont huit. Six hommes, deux femmes, condamnés à la peine capitale et sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé : « CRIMINAL LOFT » !

Chaque semaine, les votes du public élimineront un candidat afin qu’il reprenne sa place dans le couloir de la mort.
Un seul d’entre eux recouvrera la liberté… Mais lorsque huit dangereux criminels se retrouvent prisonniers du lieu dit « le plus hanté des Etats-Unis », l’aventure tourne au cauchemar... Quelles terribles épreuves leur réservent les créateurs du loft ? Jusqu’où iront-ils pour prouver qu’ils méritent de vivre ? A vous de juger…

A travers ce roman, l'auteure dénonce l'émergence des jeux réalité, parfois choquants, qui envahissent nos écrans. Elle exploite les dérives liées aux concepts les plus extrêmes, entretenues par l'appétence morbide d'un public en quête de sensations fortes.

 

 

 

La télé-réalité occupe (malheureusement) une place très importante aujourd'hui dans le monde audio-visuel. Quelque soit la chaîne, l'heure, vous tomberez forcément sur une émission de ce genre, déclinée sous toutes ses formes ( secret story, les anges, les marseillais, les princes de l'amour....et j'en passe car la liste est longue).

Ayant grandit avec ce concept, je l'ai vu évoluer, prendre des proportions inimaginables il y a encore quelques années en arrière.

Ici, en France, nous arrivons "encore" à contenir ce type d'émissions mais quand vous voyez certaines télés-réalités diffusées, par exemple, aux Etats-Unis (je me rappelle d'une émission mettant en scène une femme condamnée offrant ses organes à la personne en attente de greffe la plus méritante parmi plusieurs candidats (patients).......), vous êtes forcément en droit de vous demander jusqu'où cela va aller. Car si de telles émissions existent, c'est que forcément il y a des personnes pour les regarder....

 

 

 

Ici, Armelle Carbonel, nous amène dans un sanatorium de Waverly Hills, lieu dit le plus hanté des Etats-Unis. Avant de commencer ma lecture, j'ai fais quelques recherches sur Google et j'ai compris que ce lieu, dépeint dans ce livre, était bel et bien réel. Après avoir lu quelques articles et regardé quelques photos, ma lecture n'en a été que plus terrifiante (allez y jeter un oeil, vous comprendrez....).

 

 

 

L'histoire est racontée à travers les yeux de John T, candidat du loft, psychopathe et meurtrier de la pire espèce. L'emploi de la première personne du singulier est un choix risqué pour les auteurs en général, car pour que le pari soit réussi, l'auteur doit maîtriser son sujet à la perfection et réussir à immerger le lecteur au plus profond de l'histoire pour que la magie opère.

Pari totalement réussi pour Armelle Carbonel.

 

 

Grâce au style employé par l'auteure, moi lectrice, je n'ai pu qu'entrer dans ce sanatorium et y "subir" les rouages de ce jeu au concept "innovateur".

Tout y est présent: les candidats hauts en couleurs, une voix dans l'ombre, des présentateurs en quête d'audimat, un public avide de sensationnel et de voyeurisme, des missions mettant à rude épreuve les candidats...

Mais n'est-ce pas tout cela qui rend ce livre à deux doigts ce ce que pourrait être notre émission de demain ????

 

 

 

 

 CRIMINAL LOFT est un thriller qui ne se lit pas mais se dévore (lu en à peine 3 jours).

 

 

Atmosphère angoissante, tension palpable, fausses pistes, faux semblants, riche en rebondissement, manipulation, perversion, huit-clos oppressant.....tel est ce que je retiens en refermant ce livre qui fut un véritable COUP DE COEUR....

 

Armelle Carbonel m'a bluffé par sa plume. On sent à travers son style et ses mots une véritable maîtrise. Le rythme est haletant. Les flashs backs aident à mieux cerner la psychologie de John, le narrateur. Tout est savamment dosé, orchestré....Pas de temps morts ni de longues descriptions. Une fin qui m'a laissée pantoise....

 

 

UN LIVRE QUE JE NE PEUX QUE VOUS CONSEILLER......

 

Courez, foncez, plongez dans l'univers d'Armelle Carbonel et son terrifiant CRIMINAL LOFT.....Entrez dans le sanatorium de Waverly Hills lieu dit le plus hanté des Etats-Unis.....Suivez les aventures de nos 8 candidats meurtriers.....

 

 

Je vous le garantis, vous n'en sortirez pas indemne !!!!!

 

 

♥♥♥♥♥ 

 

 

Sanatorium de  Waverly Hills en quelques images :

 

images.jpg

 

 

Waverl_Hills.jpg

 

 

 1183581436.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


09/02/2016
2 Poster un commentaire

LA TOUR DE SELENITE de Arnaud CODEVILLE

TOUR.jpeg
 

** Mon premier coup de "peur" et coeur partagé avec vous **

 

4EME DE COUVERTURE

Adel Blanchard est un écrivain en perdition. Depuis quelques mois, sa vie ne se résume qu’à éviter les huissiers et à courir après son ex-femme pour voir ses deux enfants. Pour sortir la tête de l’eau, il accepte un poste de professeur de Lettres dans une faculté de Lille mais peu à peu, il ne peut s'empêcher de glisser dans la dépression. Un soir, alors qu’il est prêt à commettre l’irréparable, sa voisine de palier intervient miraculeusement et l’en empêche. Il voit en elle l’opportunité de démarrer un nouveau chapitre de sa vie, c’est donc naturellement qu’il participe au projet universitaire qu’elle organise avec un collègue : la restauration d’un phare en Loire-Atlantique.

 

Malheureusement, il ne se doute pas que ce périple le mènera au cœur de la terreur où il y laissera une partie de son âme…

 

 

Désespérément en quête de frissons, j'ai découvert ce livre par hasard sur un groupe de lecture. J'étais dans une période où j'avais envie de plonger dans un univers horrifique, un livre qui me fasse trembler de peur et m'empêche de dormir sans la lumière allumée. J'avais été déçu à plusieurs reprises par des titres se prétendant du genre (j'y reviendrais lors de mes prochains articles) et commençais à douter que le thriller fantastique soit fait pour moi. Après avoir échangé avec l'auteur lui-même sur le sujet (qui au passage est très accessible pour ses lecteurs ce qui ne gâche rien), je me suis laissée tenter pour explorer cette fameuse Tour de Sélénite....

Je ne vous cache pas que j'ai entamé ce livre avec une pointe d'appréhension. Allais-je à nouveau être déçue en cherchant encore un soupçon de frisson en ayant tourné la dernière page ????

Et bien NON............

 

 

Tout d'abord, un mot sur la couverture, qui m'a de suite attirée. Il faut savoir que c'est l'auteur lui-même qui l'a crée et pour cela, je voulais lui dire Bravo....Les couleurs choisies et l'image de ce phare perdu au milieu de l'océan apportent à la couverture un côté harmonieux et mystérieux qui donnent envie de tourner les pages de ce livre au format si bien choisi (ni trop petit ni trop grand).

 

Ne dit-on pas que la qualité se fait parfois dans la simplicité ?

C'est ce que je retiens de cette couverture. "Simple" (dans le sens noble du terme) mais terriblement efficace.

 

 

 

Dès les premières pages, Arnaud Codeville happe le lecteur grâce à une plume simple et fluide et ne le relâche qu'une fois la dernière page tournée. Et encore.........

J'ai tout de suite été agréablement surprise par le style d'écriture de l'auteur. La tour étant son premier roman, je ne m'attendais pas à une telle maîtrise tant dans les descriptions que dans la manière où il tient le suspens au bout de sa plume.

 

 

 

Après un début plutôt "tranquille", où l'on sent l'auteur poser son histoire, ses personnages et nous attirer doucement dans "ses filets", l'ambiance devient rapidement mystérieuse grâce à de petits "détails" qui titillent la curiosité du lecteur.

A partir de ce moment là, la tension monte crescendo. L'atmosphère devient oppressante, angoissante,  jusqu'à atteindre un point de non retour : LA PEUR !!!!!!!!

Certains passages des plus effrayants m'ont, et je l'avoue, mis les larmes aux yeux (et oui quand j'ai peur, je pleure.......).

Grâce au style sans temps mort que nous impose Arnaud Codeville, le lecteur ne dispose d'aucun répit. Les chapitres courts rendent le récit haletant, addictif et le lecteur ne veut plus qu'une chose: tourner les pages pour savoir jusqu'où l'auteur va nous plonger dans l'horreur.

 

 

Moi qui voulais des frissons, avec LA TOUR DE SELENITE  j'ai eu ma dose!!!!!

Cela faisait bien longtemps qu'un livre du genre ne m'avait pas fait cet effet.....

 

 

Bravo Arnaud Codeville pour ce premier roman. Ce fut pour moi un vrai coup de "peur" (cœur) et j'attends le prochain avec impatience......

 

 

 

Si vous aussi vous avez envie de trembler, alors n'hésitez plus et foncez gravir les marches de LA TOUR DE SÉLÉNITE......Je vous le garantis, plus jamais vous ne regarderez un phare de la même manière.

 

 

 

♥♥♥♥♥ 

 

 

Où trouver La tour de Sélénite:

Format Broché ://www.arnaudcodeville.fr

E-book : //www.amazon.fr

 

 

 

 

 


09/02/2016
5 Poster un commentaire

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser